DEC 4 – Séance d’écoute @ 21h30 – AMALIA

AMALIA

Artiste
Amalia

Bio
« Electromagnetic fields of joy
Dividing and converging all
Utopian visions taking us far, far, far » 

~ AMALIA, All The Funk I Need 

Là où les moussons tropicales et les rues pavées de l’hémisphère nord se rencontrent… Depuis Manila jusqu’à Londres… L’artiste et activiste basée au Canada, AMALIA, se retrouve là où les contraires s’entrechoquent. D’abord introduite au monde du funk par Dam-Funk en 2011, The First Lady of Modern Funk (KPFK Radio Los Angeles), AMALIA est amené à parcourir le globe passant par Funkmosphere (LA) jusqu’à The Room (Kyoto Jazz Massive) grâce à la sortie de son premier album Art Slave et l’implication du réalisateur suédois Opolopo sur « Voltage Controlled Feelings ». Elle écrit sur divers sujets comme l’amour et les mondes diasporiques rêvés. Avant de connaître un succès sur la scène funk underground, AMALIA a eu une nomination aux prix Juno dans la catégorie meilleure artiste jazz contemporaine, pour son projet jazz électronique Sekoya. Elle compte parmi ses fans le légendaire Randy Bachman, ainsi que le géant du hip hop Rahzel. Son groupe se défait après un deuxième album, voyant AMALIA se concentrer sur ses projets solo. 2021 : réfléchissant à des expériences diamétralement opposées durant la pandémie, elle sort le titre underground percutant « Don’t Be Ashamed Of Love » avec le réalisateur funk et curateur de l’étiquette torontoise Love Touch Records, Gil Masuda.

AMALIA est aussi connue pour ses collaborations avec Atjazz (UK), Boddhi Satva (Kongo central), Onra (Paris), Reggie B (Kansas City), AD Bourke (Rome), Buscrates (Pittsburgh) et B.Bravo & Teeko (San Francisco).

Billets
https://www.eventbrite.ca/e/amalia-tickets-167965091109